Phase 1 (en cours)

Phase 1 (en cours ): « Les Portes de l’Orne Amont (Moulin Neuf) »

83 ha aménagés en :

96 200 m² réservés au logement,
15 400 m² d’équipements publics
247 000 m² d’activités

Pour mettre en œuvre ces grands principes d’aménagement et déterminer de manière précise et détaillée les futurs usages, une procédure ZAC (Zone d’Aménagement Concerté) a été engagée en 2016.

 

Les premiers aménagements ont démarré !


TRAVAUX PRÉPARATOIRES

Travaux de démolition, conservation, désamiantage et mise en sécurité


De 2015 à l’été 2016, le paysage de la partie amont des Portes de l’Orne, l’ancienne Usine de Rombas, a considérablement évolué.

De nombreuses démolitions de bâtiments fortement détériorés et non compatibles dans leur positionnement avec les grands principes d’aménagement des Portes de l’Orne ont eu lieu, pour en conserver les plus emblématiques :

- Le bâtiment des syndicats : une future maison du projet
- Le bâtiment Energie : un futur pôle d’accompagnement des porteurs de projet 
- L’atelier locotracteur : vocation à déterminer (une étude est en cours)
- Le magasin général : vocation à déterminer (une étude est en cours)

De nouvelles perspectives visuelles s’offrent désormais aux passants de la rue de l’Usine, qui découvrent ou redécouvrent, avec  étonnement, curiosité et parfois nostalgie, l’héritage patrimonial d’un site qui fût autrefois la glorieuse Usine de Rombas, espace qui reprend aujourd’hui, peu à peu, ses droits dans le paysage urbain de notre vallée.                                                    

 L’ensemble de ces travaux de démolition et de désamiantage ont été menés par l’Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL). 

 

 (photo CCPOM) 

LOCALISATION DES PROJETS

 (photo HDZ Architectes)

 

LA MAISON DU PROJET

Une future Maison du projet ouverte à tous

Première réhabilitation engagée, l’ancien bâtiment des syndicats, situé rue de l’Usine à Rombas, a vocation à devenir la future Maison du projet. Ce projet est soutenu par la Région et l’Etat dans le cadre du CPER (Contrat de Plan Etat Région 2015-2020), ainsi que par l’EPFL (Etablissement Public Foncier de Lorraine)

                                                                            

                        (Photo CCPOM/La Chambre)

Tout en conservant ses caractéristiques architecturales, ce bâtiment deviendra un lieu vitrine d’expression, ouvert à tous, destiné à incarner la représentation « miniature » de tout ce qui composera le projet urbain des Portes de l’Orne, jusqu’à son achèvement. Elle aura notamment pour objectif, de devenir une maison d’expérimentation destinée à faire débattre et tester en amont puis amorcer ce qui se développera plus tard, au fil des années, sur le site lui-même. Elle centralisera ainsi, tous les éléments et étapes d’avancement du projet.

La Maîtrise d’ouvrage est assurée par le Syndicat Mixte en groupement avec l’EPFL. L’EPFL prend en charge 80% du coût des travaux de clos et de couvert sur le bâtiment. Le Syndicat Mixte les 20% restant et les travaux d’aménagement intérieur.

Afin de proposer un projet qui respecte au mieux l’histoire et l’architecture du bâtiment, le Syndicat Mixte a sélectionné le maître d’œuvre via une procédure de Concours. Le groupement constitué de TOPIC Architectes (67170 Brumath) / SBE Ingénierie (67160 Wantzenau) / EPC (67120 Altdorf) / MILOCHAU (67340 Sparsbach) / VENATHEC (54503 Vandœuvre-lès-Nancy) / IG Consultant (67230 Herbsheim) a été retenu.  En attendant le début des travaux, ci-dessous la première vision du maître d’œuvre de la maison du projet.

 

Les travaux démarreront en 2018. En attendant, une Maison du projet provisoire est installée dans un bungalow à proximité.

PÔLE D'ACCOMPAGNEMENT DES PORTEURS DE PROJET

 Un pôle d’accompagnement des porteurs de projet en faveur du développement économique
Deuxième réhabilitation prévue, l’ancien bâtiment énergie, situé en plein cœur du site, a vocation à devenir un pôle d’accompagnement des porteurs de projet.

                                                       (Photo La Chambre)                                                    

Ce futur complexe économique, composé d’une couveuse, d’un incubateur, d’une pépinière d’entreprises, d’un espace de coworking et d’un FabLab accueillera, conseillera et appuiera aussi bien les futurs entrepreneurs  dans l’ensemble des phases précèdent la création de leur structure, que les nouvelles entreprises dans leurs premières années de vie… 

Ce pôle d'entrepreneuriat et d’innovation, laboratoire d’idées à destination de tous ceux qui portent un projet, qu’il soit déjà abouti ou non, est destiné à devenir un lieu de centralisation des initiatives, de synergie des forces et de création de réseaux, en faveur d’un dynamisme local en reconquête. 

Le Syndicat mixte s’est adjoint les compétences d’un spécialiste dans l’accompagnement à la création d’entreprises l’association: Nuna Développement.

Les travaux devraient débuter en 2019.

L'AGRAFE PAYSAGÈRE

L’objectif est de réaliser des travaux de paysagement qui constitueront l’amorce d’une agrafe verte fédératrice, support d’équipements et de loisirs au cœur du su-site. 

                     (Schéma directeur – BE HDZ)

 Véritable espace public au cœur du site, elle permettra la mise en scène du patrimoine réhabilité et l’unification des programmations adjacentes par des équipements publics diversifiés. Elle assurera les fonctions suivantes : 

- Permettre le maillage de l’axe Est-Ouest en favorisant des perméabilités transversales,
- Créer un espace public singulier et identifiable à travers des équipements spécifiques et diversifiés,
- Unifier les programmations adjacentes par la création de réseaux viaires et piétons,
- Mettre en valeur l’histoire et la mémoire du site en révélant les traces des activités antérieures. 

Elle fédérera le site en étant un lieu de regroupement de ses différents usagers : ceux qui y habitent, ceux qui y travaillent et ceux qui s’y promènent. Elle sera un repère symbolique de la vie du cœur du site. L’ensemble des bâtiments qui feront l’objet d’une réhabilitation borde cette agrafe. 

Pour en faire un lieu de regroupement, de vie, de culture et d’échange, différents aménagements sont à l’étude :  

- Des aménagements permettant d’accueillir des activités (esplanade, théâtre de plein air…)
- Des aménagements sportifs (terrains multisports, piste et parcours sportifs…)
- Des aménagements de loisirs (aire de jeux pour enfant, pataugeoire…)
- Des aménagements liés au développement durable (jardins partagés, gestion des eaux pluviales, gestion des pollutions, plantations…)

La Maîtrise d’ouvrage est assurée par le Syndicat Mixte en groupement avec l’EPFL. L’EPFL prend en charge 80% du coût des travaux de clos et de couvert sur le bâtiment. Le Syndicat Mixte les 20% restant et les travaux d’aménagement intérieur.

Afin de proposer un projet qui respecte au mieux l’histoire et l’architecture du bâtiment, le Syndicat Mixte a sélectionné le maître d’œuvre via une procédure de Concours. Le groupement constitué de ATELIER VILLES ET PAYSAGES (69455 LYON) / ARTELIA Ville et Transport (57070 METZ) / BKBS SARL d’architecture (75019 PARIS) a été retenu.  

En attendant le début des travaux, ci-dessous une première vision de l'agrafe paysagère.

 

 

UN ESPACE DÉDIÉ AU LOGEMENT

Le site des portes de l’Orne amont accueillera entre 700 et 900 logements. Ils seront essentiellement concentrés le long de la rue de l’usine, sur les bords de l’Orne. 

La rue de l’usine sera requalifiée en boulevard urbain. 

                                                       

                                                                                                  (Etude HDZ)                                                                                   (Photo CCPOM)   

L'ANCIEN BÂTIMENT LOCOTRACTEUR 

Bâtiment représentatif de l’histoire du site. Le diagnostic réalisé dans le cadre des études menées par l’EPFL ont montré l’intérêt de le conserver du fait du bon état de sa structure et de son architecture spécifique. 

Caractérisé par une surface intérieure d’environ 4000 m² et des hauteurs sous ferme pouvant aller jusqu’à 10m, le Syndicat Mixte et l’EPFL ont lancé une étude afin d’en étudier le devenir. 

                                                                                                                                                                                                                                              

L'ANCIEN MAGASIN GÉNÉRAL

Le diagnostic réalisé dans le cadre de l’étude menée sur les Portes de l’Orne amont a permis d’identifier un potentiel intéressant sur ce bâtiment. Représentant une surface intérieure de 5 400 m², son devenir est en cours d’étude.